Issu de la famille des éricacées, le Leucothoe est un petit arbuste rustique également appelé « Fleur de perle ». En raison de son affection pour les terres de bruyère acides, cet arbuste pousse le plus souvent dans les sous-bois humides et les régions boisées. On la retrouve donc dans l’Himalaya, au Japon ainsi que dans l’est des États-Unis. Il partage  avec certains arbustes de la même famille tels que les rhododendrons et les bruyères certaines caractéristiques.

Botanique

À ce jour, près d’une cinquantaine d’espèces de Leucothoe ont été recensées. La grande majorité des variétés et espèces sont à feuilles caduques. Seulement une dizaine d’entre elles sont à feuilles persistantes. Principalement cultivés sous les latitudes, elles sont reconnaissables à leur feuillage de couleur rouge, parfois pourpre.

Le feuillage du Leucothoe, très contrasté, peut quelquefois être très graphique. Ses teintes changent au gré des saisons. Lorsque les rameaux arborent une couleur rougeâtre, ils portent très souvent des feuilles coriaces qui peuvent prendre plusieurs formes.

Leucothoe Axillaris
Leucothoe Axillaris

Certaines sont oblongues, d’autres ovales. De même, on retrouve couramment des feuilles longues, entre 4 et 15 cm et très étroites. À maturité, elles sont très brillantes, à la limite vernissées et lustrées. Chez d’autres variétés par contre, les feuilles sont plutôt torsadées et crêpées tout en étant de petites tailles.

Cet arbuste est plus large que haut, puisque sa hauteur à maturité n’excède que très rarement les 2 m, alors même qu’il est capable de s’étaler sur près de 2 à 3 m de large. C’est surtout un arbuste à croissance lente. Il lui faut en effet quelques années pour s’étoffer et atteindre la maturité. Cette lenteur lui vaut d’ailleurs d’avoir une très bonne longévité.

De manière générale, l’arbuste est caractérisé par un port assez dense. Parfois buissonnant et compact, il peut aussi être érigé ou arqué pour certaines espèces. Étant un arbuste persistant ou semi-persistant, il résiste très bien à l’hiver.

Floraison du Leucothoe

Si le Leucothoe est appelé « Fleur de perle », c’est surtout en raison de ses fleurs. Démarrant au début du printemps, c’est-à-dire entre avril et mai, la floraison de cet arbuste aboutit à de toutes petites fleurs blanches ou crèmes, parfois rosâtres et reconnaissables à leur forme en clochette. Elles forment des grappes très minces soit en panicule soit pendantes le long des tiges ou à l’extrémité des rameaux. Si les fleurs mesurent en moyenne 0.5 à 1 cm de long, les grappes, elles, peuvent s’allonger sur 2 à 15 cm.

Grâce à cette floraison très particulière et de son feuillage graphique, le Leucothoe s’impose comme un arbuste très décoratif. Il trouve facilement sa place dans les jardins, quel que soit leur style. Ce sont principalement les variétés et espèces persistantes qui trouvent leur place dans les jardins.

Variétés et espèces

Au nombre de la dizaine de variétés et espèces persistantes, le Leucothoe fontanesiana est l’un des plus courants. À celle-là s’ajoutent d’autres variétés.

Leucothoe Fontanesiana

Leucothoe Fontanesiana
Leucothoe Fontanesiana
  • Leucothoe Fontanesiana Rainbow : cette espèce fleurit d’avril à juin et atteint, à maturité, une hauteur d’un 1m. Elle arbore un feuillage vert foncé qui le rend idéal pour les massifs en bordure, en bac ou en rocaille ;
  • Leucothoe Fontanesiana Whitewater : reconnaissable à ses feuilles blanches, allongées et fines, ce Leucothoe est l’un des plus grands. À maturité, il peut atteindre une hauteur de 1,20 m. Il trouvera très bien sa place dans les zones de votre jardin qui ont besoin d’être illuminées.
  • Leucothoe Fontainesiana Makijaz : il s’agit là d’une variété naine dont la hauteur à maturité n’excède pas 40 cm. Sa particularité est son feuillage panaché aux teintes très fluctuantes. C’est d’ailleurs pourquoi elle trouvera sa place sur les balcons et les terrasses.
Leucothoe Fontainesiana Makijaz
Leucothoe Fontainesiana Makijaz

Les autres variétés et espèces

  • Leucothoe axillaris CurlyRed : cette espèce séduit véritablement par la forme en boucle de ses feuilles ainsi que leur couleur pourprée. Fleurissant entre avril et mai, elle doit être cultivée dans des zones ombragées dans des pots de 2 à 3L ;
  • Leucothoe axillaris TwistingRed : de la même famille que le CurlyRed, cette variété se distingue par ses feuilles torsadées et très fines. Variété naine, elle se pare d’un feuillage pourpre lorsqu’elle est entreposée dans des zones semi-ombragées ou ombragées ;
Leucothoe Axillaris Twistingred
Leucothoe Axillaris Twistingred
  • Leucothoe keiskei Burning love : avec un feuillage pourpre foncé qui vire à des teintes vertes et bronzées en été, cette variété est très décorative. Atteignant 80 cm à maturité, elle pousse très bien en pot dans les jardins ou sur une terrasse.

Plantation du Leucothoe

Le Leucothoe est une plante rustique qui supporte très bien l’hiver (jusqu’à -20°C). Par conséquent, il n’y a pas de réelles difficultés à sa plantation.

Où planter ?

Si le Leucothoe résiste au grand froid, il faut tout de même le cultiver à l’abri des vents forts et des courants d’air froids. En effet, ses jeunes pousses résistent très mal au gel et les dégels du printemps peuvent brûler leur feuillage.

De même, c’est un arbuste qui a besoin d’ombre pour s’épanouir, protégé des vents forts et idéalement le long d’un mur au Nord ou à l’Est. Vous pouvez aussi le mettre à l’ombre de grands arbres au feuillage tapissé.

Le Leucothoe doit être planté dans un sol acide, bien drainé, humifère et léger. En qualité de plante de terre bruyère, cette plante ne supporte pas les sols lourds, asphyxiants, compacts, calcaires ou gorgées d’eau.

Du fait de sa longue croissance, cette plante tiendra bien dans un jardin de ville ou un jardin de petite taille, en pot sur un balcon ombragé ou une terrasse. Elle peut aussi être cultivée en massif avec des vivaces.

Quand planter ?

Il est recommandé d’atteindre le printemps, entre avril et mai, lorsque le sol se réchauffe après les premières gelées pour planter le Leucothoe. Vous pouvez aussi le faire en automne, entre septembre et novembre si vous vivez dans une région chaude.

Comment planter ?

Si vous décidez de planter le Leucothoe en pleine terre, votre sol doit remplir les critères de légèreté ou d’acidité. Si ce n’est pas le cas, il faudra l’améliorer avec un apport de terre de bruyère et de la fumure.

Dans un trou 3 fois plus large que le trou, mettez de la pouzzolane, du gravier ou des billes d’argile. L’arbuste doit être planté au niveau du collet dans un mélange de 1/5 de tourbe, de terreau, de terre de bruyère et de terre franche.

Un paillis organique d’écorces de pin doit ensuite être étalé, même si vous pouvez tout aussi planter des vivaces au pied de l’arbuste pour le protéger. L’arrosage doit se faire 2 à 3 fois par semaine au cours des 15 premiers jours avec de l’eau non calcaire, idéalement de l’eau de pluie.

Si vous préférez plutôt planter le Leucothoe en pot, il faudra choisir des variétés de petite taille à port compact comme le Makijaz ou le Pwisting Red.  Dans un pot de 50 cm de diamètre, déposez un lit de bille d’argile ou de graviers.

Le Leucothoe doit être planté dans un mélange frais et drainant de terreau de feuilles, de terreau et de terre de bruyère véritable.  Une fois planté, il doit être protégé avec un paillis et installé à l’ombre. L’arrosage doit être régulier.

Leucothoe Keiskei Burning Love
Leucothoe Keiskei Burning Love

Entretien

Le Leucothoe a le mérite d’être une plante qui nécessite très peu d’entretien lorsqu’il est bien installé. Il suffit de lui assurer son apport en eau parce qu’il ne tient pas face à la déshydratation et de le mettre à l’ombre.

L’arrosage doit se faire 2 à 3 fois par mois en été, seulement quand il fait chaud et sec, surtout pour la plantation en pot. L’hydratation des pieds doit être maintenue avec un paillis.

Pour finir, au printemps ou à l’automne chaque année, il faudra rajouter une couche de terre de bruyère en griffage superficiel au pied de la plante.

Show Buttons
Hide Buttons
efficitur. commodo ut fringilla odio quis nec et, consectetur