Originaire des pays de l’Ouest méditerranéen, l’euphorbe est une plante de la famille des euphorbiacées. Il existe différentes variétés d’euphorbes, on en compte plus de 2000 espèces. Elles peuvent être annuelles, bisannuelles, vivaces persistantes, semi-persistantes, herbacées, arbustes ou sous-arbrisseaux. L’euphorbe fleurit entre mars et juin et sa taille peut atteindre 1,20 m.

L’euphorbe, comment la planter ?

Il est important de savoir que les besoins de l’euphorbe peuvent changer d’une variété à une autre. C’est pour cela que vous devez lire attentivement la notice de celle-ci afin de bien connaitre l’emplacement idéal. En effet, certaines variétés préfèrent les endroits ensoleillés avec un sol frais, tandis que d’autres nécessitent des endroits à l’ombre avec une terre relativement sèche.

Lire également : Ornithogales : comment planter, cultiver et entretenir ?

Euphorbia Characias
Euphorbia Characias : la variété la plus courante des euphorbes dans les jardins

Idéalement, l’euphorbe est plantée à l’automne, afin de favoriser la prise des racines en hiver. Vous pouvez aussi la planter en hiver si vous vivez dans une région qui n’est pas soumise aux gelées. L’euphorbe est une plante qui n’aime pas les sols riches, il n’est donc pas nécessaire de procéder à des apports supplémentaires. Si elle est en pot, il faut bien s’assurer que le fond du récipient soit percé et profond afin de favoriser le drainage ainsi qu’un bon enracinement. Optez pour un terreau classique tout en conservant le pot dans un endroit mi-ombre.

L’euphorbe, comment l’entretenir ?

L’euphorbe produit au préalable du latex, qui est toxique et irritant pour l’homme. Vous devez donc toujours utiliser des gants lorsque vous souhaitez procéder à son entretien et ainsi éviter tout risque d’inflammations cutanées. En cas d’ingestion ou de contact avec la peau ou les yeux, il est primordial de consulter un spécialiste. Lors de son entretien, agrémenter la terre n’est pas obligatoire car un sol trop fertilisé lui serait nocif.

A lire également : Lantana : plantation, culture, taille et entretien

N’hésitez pas à arroser votre euphorbe en pot, dès que vous remarquerez que la terre commence à sécher. Afin de bien prendre soin de votre euphorbe, il est recommandé de bien lire la notice de l’espèce que vous avez acquis, pour bien adapter son arrosage, ou pour mettre en place un paillage par exemple.

L’euphorbe, comment bien la tailler ?

Afin de lui donner de la vigueur, lui donner la possibilité de croître et de fleurir abondamment, même si l’euphorbe peut paraître envahissante à l’état sauvage, il est important de veiller à ne pas laisser monter les fleurs à graines, car elles vont se ressemer et donc il y aura un risque d’envahissement. Pour cela il faut couper les tiges à ras, de préférence en hiver lorsque sa sève toxique est moins abondante. Cette intervention est indispensable si votre région est soumise à des températures inférieures à zéro, le but étant d’éviter à la plante de geler. Pensez à toujours porter des gants quand vous manipuler les euphorbes.

L’euphorbe, ses nuisibles et ses maladies

Les pucerons ou les botrytis peuvent attaquer les euphorbes herbacées. Les traitements conseillés afin d’y remédier sont de doucher votre euphorbe pour faire disparaître les pucerons et pour lutter contre le botrytis il est recommandé d’utiliser la bouillie bordelaise. A noter que pour les variétés d’euphorbe succulentes, les chenilles farineuses peuvent être un danger potentiel. Un remède efficace pour les éliminer est de pulvériser une mixture à base d’eau et de savon sur vos euphorbes.

L’euphorbe, le bouturage :

Certaines variétés de l’euphorbe peuvent se multiplier par le bouturage :

  • Coupez la tige aux 2/3 de la hauteur, ensuite plonger la partie à bouturer dans l’eau. Le but étant d’interrompre la perte de latex.
  • Pour la même raison, n’hésitez pas à pulvériser de l’eau sur l’extrémité de la tige coupée.
  • Choisir un emplacement ventilé, afin de faire sécher ces deux plaies de coupure pendant environ 3 semaines.
  • Plantez la bouture dans un pot contenant un mélange de sable et de terre. Le maintenir légèrement humide à une température entre 25 et 30° pendant 3 semaines.
Euphorbia Polychroma
Les euphorbes peuvent être très différentes. La preuve avec ce spécimen d’Euphorbia Polychroma

Les différentes utilisations de l’euphorbe :

La toxicité élevée de l’euphorbe est connue de tous certes, mais elle n’est pas qu’une ravissante fleur hostile. Les abeilles apprécient particulièrement le pollen de ses fleurs. Le miel de l’euphorbe est réputé pour apaiser, soulager les maux de gorges et est également considéré comme un tonifiant. Enfin, autre pouvoir reconnu de cette plante (plus précisément la variété euphorbia hellioscopa appelée également l’euphorbe réveil-matin), elle soigne les verrues grâce à l’un des composants de son latex.

Show Buttons
Hide Buttons
nunc efficitur. luctus elit. Aliquam commodo elit. Sed