De la famille des verbenaceae, le Lantana est une plante tropicale également connue sous le nom de Lantanier, Corbeille d’or ou Mille fleurs. Il est originaire des régions d’Amérique du Sud, d’Amérique centrale et d’Afrique du Sud. Très apprécié pour sa très belle floraison, le Lantana est un arbuste persistant et buissonnant. Ses singularités, le Lantana les doit à sa botanique qui gouverne la floraison de ses différentes espèces.

Botanique

Petit arbuste buissonnant, il est caractérisé par une silhouette assez haute. La plupart des 150 espèces de Lantana atteignent aisément 1,20 m de haut. Il ne s’agit là que d’une moyenne, puisque certaines espèces ne dépassent pas 30 à 60cm de haut alors que d’autres, en raison de leur forme érigée, franchissent 1,80 m de haut.

A lire en complément : Euphorbe : plantation, culture, taille et entretien

Le Lantana a un feuillage vert vif et quelquefois foncé très aromatique, avec des notes épicées, poivrées et parfois corsées.Les feuilles sont reconnaissables à leur forme quelque peu ovale, avec un sommet étroit. Si toutes les feuilles sont nervurées, certains sont finement nervurés alors que d’autres le sont grossièrement. De bonnes épaisseurs, les feuilles se caractérisent par une certaine rugosité. Avec une taille varie entre 2 et 10 cm de long, elles se disposent le long de la tige par paire opposée et parfois par verticilles de trois.

Floraison

Le Lantana fleurit presque toute l’année, lorsque le climat est doux, même si sa floraison dure véritablement du printemps jusqu’au début de l’hiver. Plus précisément, il fleurit au mois d’avril ou de mai jusqu’à l’automne.

A lire en complément : Leucothoe : plantation, culture, taille et entretien

Entre juin et octobre, voire décembre dans certains cas, lorsque le temps est clément, la floraison du Lantana est très longue. Des 150 variétés qu’on lui connaît, certaines affrontent très bien la sécheresse en été alors que d’autres résistent mieux aux petites gelées. Hiverné dans les bonnes conditions, cet arbrisseau est capable de vivre très longtemps.

Lantana Camara Evita
Fleur de Lantana Camara Evita

Cet arbrisseau fleurit en un très beau massif lorsque le climat est doux. Lorsqu’il fleurit, le Lantana porte de petites fleurs à forme tubulaire dotées de 5 lobes qui forment des ombrelles assez larges dont le diamètre varie entre 0,5 et 5 cm.Leur éclosion se fait sans discontinuer pour former de luxuriants bouquets de forme ronde aux multiples couleurs. Il s’agit de bouquets de fleurs de couleurs flamboyantes (lilas, rose, rouge, jaune, blanc).

Le changement des couleurs se fait à mesure que l’arbuste s’épanouit. Lorsque les fleurs s’ouvrent, elles sont de couleur claire. À mesure qu’elles s’épanouissent, leur couleur devient plus foncée et pâlit progressivement. Ainsi, les fleurs blanches passent au jaune tendre, puis au jaune d’or et dans certains cas du jaune orangé au crème.

Les fleurs rose saumon, elles, passent au rouge ou au violet. S’il s’agit ordinairement de fleurs unicolores, certaines espèces sont bicolores, variant entre le jaune orangé et le rouge brique ou entre le jaune ocre et la rose violine.

Espèces et variétés

La variété de Lantana la plus connue est le Lantana Camara. C’est celle qu’on retrouve le plus souvent dans les jardins de nos maisons et dont découlent les cultivars et les nombreux hybrides existants actuellement.

Le Lantana Camara

Cette espèce de Lantana est reconnaissable à sa hauteur à maturité qui n’excède généralement pas 40 cm. Elle fleurit ordinairement entre juillet et septembre, voire octobre dans certains cas, et ce, de façon discontinue. Elle est caractérisée par de petites fleurs qui s’épanouissent en bouquets très flamboyants. Les couleurs ne sont pas du tout les mêmes selon les variétés. C’est ainsi qu’on recense :

  • le Lantana Camara Evita Redimperial de couleur rouge teintée de jaune orangé ;
  • le Lantana Camara Evita Rose de couleur rose violine teintée de jaune ocre ;
  • le Lantana Camara Evita Evita White de couleur blanche à cœur jaune ;
  • le Lantana Camara Evita Yellow de couleur jaune ;
  • le Lantana Camara Evita Simon Lemon de couleur jaune citron ; etc.

Autres variétés

Outre le Lantana Camara, il existe plusieurs autres variétés très populaires du Lantana, à savoir :

  • le Lantana montevidensis mauve : également appelé le lantanier rampant, c’est une espèce hautement florifère qui produit des fleurs  mauves à cœur jaune. Fleurissant entre le printemps et l’automne, cette variété est capable de croître en pleine sécheresse hivernale tout comme elle résiste très bien à des gelées de -10°C ;
  • le Lantana Chapel Hill Yellow : présenté comme une variété rustique, ce Lantana produit de très beaux bouquets jaune orangé. Cette variété pousse principalement de juin à octobre et peut tenir jusqu’à -12°C ;
  • le Lantana Chapel Hill Gold : il s’agit d’une autre espèce de la variété Lantana Chapel Hill qui se différencie par ses fleurs jaune or. Du reste, elle partage exactement les mêmes caractéristiques en termes de taille, de période de floraison et de sols.
Lantana Montevidensis
Lantana Montevidensis
Lantana Chapel Hill Yellow
Lantana Chapel Hill Yellow

Plantation du Lantana

En tant que plante annuelle, le Lantana est capable de pousser toute l’année. C’est une plante très peu exigeante en ce qui concerne l’ensoleillement et la nature du sol. Elle fleurit dans les types de sol, sous certaines conditions de température.

Où planter ?

Le Lantana est une plante ornementale pour essence. Elle trouvera donc très bien sa place dans votre jardin et ornera parfaitement vos balcons ou vos terrasses.

Naturellement, le Lantana n’est pas une plante rustique. Cependant, elle est tout de même capable de pousser dans les zones à hiver doux. À cette température, la plante peut très bien être cultivée en vivace. Dans les régions du sud, elle se plante en pleine terre toute l’année sans problème, parce que les fortes gelées sont rares.

Lorsque les températures sont plus rudes, il est préférable de la cultiver en jardinière ou dans de grands pots, surtout si vous vivez près d’un littoral. Vous pourrez la ressortir lorsque le climat se réchauffera, en l’occurrence à partir des mois de mai et juin. De rares espèces rustiques comme le Lantana Chapel Hill Gold et Chapel Hill Yellow résistent très bien à -10°C, voire -12°C.

En pleine terre ou en pot, le Lantana apprécie tout particulièrement les terres fertiles, humifères et profondes, de préférence bien drainées et légères.

Quand planter ?

La meilleure période pour planter le Lantana, c’est à partir du printemps, c’est à partir du mois de mars au mois de mai. La floraison se fera alors en début d’été. Cependant, les semis des graines doivent se faire entre février et juillet, en l’occurrence sous abri, dans un endroit tiède.

Comment planter ?

Pour planter le Lantana en pleine terre, il faut enterrer la mini-motte à une profondeur moyenne, idéalement dans une terre allégée, mais enrichie. Pour la culture en pot, il faut un point de 30 cm au moins avec une couche de drainage, ainsi qu’un mélange de sable et de terreau. En saison chaude, il faudra un arrosage régulier.

Les graines doivent être trempées 24 heures dans un verre d’eau tiède. Ensuite, elles doivent être semées dans des pots ou des terrines remplis de terreau à seulement 3 mm de profondeur. Les pots doivent être entreposés dans une mini-serre, avec une température variant entre 20 et 25°C. Les plantules doivent être repiquées dans des pots de 8 cm, puis dans des pots plus grands lorsque les graines auront forci.

Entretien

L’entretien se fait selon que la plante est en pleine terre ou en pot et surtout en fonction des climats. Ainsi, en pleine terre, retenez que :

  • l’arrosage doit intervenir seulement lorsque le feuillage flétrit légèrement si l’arbuste est cultivé en climat doux ;
  • la souche de la plante doit être protégée avec des feuilles mortes ou de paille dans les zones à hiver doux ;
  • les touffes doivent être arrachées à l’automne dans les régions froides.

En pot, l’arrosage doit se faire 1 à 2 fois par semaine et l’apport en engrais doit être assuré 2 fois par mois. En hiver, il faut arrêter l’apport en engrais et maintenir le substrat au sec.

Show Buttons
Hide Buttons
elit. non mi, sed eleifend et, venenatis id,